Voeux du nouvel an !

Pasteur Clermond RUPPY

Nous sommes déjà au seuil d’une nouvelle année, l’année 2020.
La tradition nous appelle à présenter nos vœux aux personnes que nous estimons, aux membres de notre famille, à nos proches, et parfois même aux gens que nous ne connaissons pas. Lorsque la tradition est bonne et qu’elle ne s’oppose pas à la volonté de Dieu, il n’y a pas de mal à la respecter.

Aussi la Bible elle-même nous parle de voeux. D’après elle, il existe au moins 3 sortes de voeux.

1) LES VOEUX DE DIEU (que l’on pourrait appeler sa volonté)
En voici un que l’on peut considérer comme étant le plus grand,  Ézéchiel 18.23 : Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur, l’Éternel. N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ?
Le plus grand voeu de Dieu ou sa volonté la plus urgente c’est le salut de l’humanité. C’est aussi ce que Paul déclare dans 1 Timothée 2.4: Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
Et pour atteindre ce but Jésus a besoin de son corps qui est l’Église. Voici l’appel que le Seigneur adresse à chacun d’entre nous en cette nouvelle année : Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous ? Esaie 6.8
Veux-tu comme Esaie répondre à cet appel en disant à Dieu : Me voici, envoie-moi.

2) NOS VOEUX A L’ÉGARD DE DIEU

Ici, il s’agit des promesses que nous faisons à Dieu, ou des engagements que nous prenons pour la cause de son Royaume.
Que nous dit la Bible à ce sujet ?
Proverbes 20.25 : C’est un piège pour l’homme que de prendre à la légère un engagement sacré, (sacré parce que la personne avec laquelle je m’engage est Dieu) et de ne réfléchir qu’après avoir fait un voeu.
Jésus va présenter la chose plus simplement en disant : Que votre parole soit oui, oui, non,non, ce qu’on y ajoute vient du malin (Matthieu 5.37).

Sachons prendre au sérieux les voeux que nous faisons à Dieu, car le faire c’est en quelque sorte respecter Dieu.

3) NOS VOEUX ENVERS LES AUTRES

Cette fois-ci il est question de souhaits que nous présentons à notre prochain, à l’exemple de Jean en faveur de Gaïus dans 3Jean.2 : Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.
Souhaiter le bien à quelqu’un lorsque la sincérité y est, est une des preuves d’amour que nous avons à son égard. Voilà pourquoi l’apôtre Jean présente ses voeux en s’adressant à Gaïus de cette manière : Bien-aimé, je souhaite que tu prospères…
Parce qu’il aime son frère alors il lui veut du bien. Que nous dit l’Écriture concernant Jésus ?
“Il allait de lieu en lieu  faisant du bien.”
Alors selon Galates 6.9 : Ne nous lassons pas de faire le bien ; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas.
Jésus nous dit : “Bénissez et ne maudissez pas. “

C’est la raison pour laquelle je voudrais avec mon épouse Pierrette souhaiter à tous les chrétiens de la Réunion et d’ailleurs  nos vœux les plus sincères pour cette année 2020. Servons le Seigneur avec joie car le temps est court et Jésus revient.

Le pasteur Clermond RUPPY

5/5

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :