LA VRAIE PÂQUE
                                             Exode 12 v1 à 14, v29 à 37


-CE QUE LA PÂQUE N’EST PAS
Elle n’est pas une occasion nouvelle pour festoyer autour d’un repas particulièrement copieux et accompagné de chocolat.
Elle n’est pas non plus une tradition religieuse que l’on se doit de pratiquer une fois l’année pour apaiser sa conscience.

-CE QU’EST LA VRAIE PÂQUE

I) Une substitution
Lors de l’institution de la première Pâque dans Exode ch. 12, Dieu avait demandé à chaque famille d’Israël, par l’intermédiaire de Moïse de choisir parmi son troupeau un agneau mâle, sans défaut, âgé d’un an (jeune).
L’agneau devait être immolé (sacrifié). Il devait être mangé.

  donne en rançon à la croix, et au moment  de sa mort, il est âgé de trente trois ans et-demi (jeune ). C’est donc avec raison que Jean-Baptiste a pu dire de Jésus : “Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde.”
En mourant à la croix Jésus devient notre substitut, dans le sens qu’il prend la place de chacun d’entre nous.
Esaie le prophète dit de lui :”Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui. Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris ” (Esaie 53.5)
A cause du sacrifice de Jésus il n’y a plus pour ceux qui lui appartiennent aucune condamnation. Comme le peuple d’Israël a été libéré de l’esclavage de Pharaon, le vrai croyant est libéré de l’esclavage du diable et de ses oeuvres.C’est cela la vraie Pâque.

II)Une Préparation
Le peuple de Dieu du temps de Moïse, à cause de la Pâque, était prêt pour entrer en Canaan, le pays de la promesse.
“Quand vous le mangerez, vous aurez vos reins ceints, vos souliers aux pieds, et votre bâton à la main ; et vous le mangerez à la hâte.” (Exode 12.11)

La Pâque est pour l’enfant de Dieu synonyme d’espérance. Il ne vit plus pour les richesses de la terre mais pour un héritage qui ne peut ni se corrompre, ni se souiller, ni se flétrir, et qui lui est réservé dans les cieux.
Jésus peut revenir d’un moment à l’autre, la mort peut frapper à n’importe quelle heure, si tu as donné ta vie à Jésus tu n’as pas à avoir peur, car le ciel est ta destinée.

III)Une célébration
La Pâque n’était pas pour l’Israélite de l’époque qu’un message au sujet de l’agneau sacrifié, ou qu’un message de mort, mais aussi un message de joie, un message de vie.
Nous lisons ceci dans (Exode 12.14) : “Vous conserverez le souvenir de ce jour, et vous le célebrerez par une fête en l’honneur de l’Éternel  ; Vous le célebrerez comme une loi perpétuelle pour vos descendants.”

Jésus, l’Agneau de Dieu n’est pas resté au tombeau, le troisième jour au matin de Pâque Il est ressuscité.
La Pâque est un message de joie, car Jésus a vaincu la mort et Il vit à jamais. Alors comme nous le recommande l’apôtre Paul dans
(1 Corinthiens 5.8) Célébrons la fête car Christ est notre Pâque.

En fait, la Pâque porte un nom : c’est CHRIST.

Bonne fête de Pâque à chacun !

le Pasteur Clermond RUPPY

Partager :

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :